Le sertissage des bijoux en joaillerie

Historiquement, les pierres précieuses sont fixées sur les bijoux par sertissage. Cette technique révolutionna l'orfèvrerie jusqu'alors cantonnée au travail des métaux précieux pour créer la joaillerie : l'art de mettre en valeur les joyaux sur des montures en métal précieux en or ou argent. 
Le joaillier a donc deux casquettes, celle d'orfèvre pour mettre en forme le métal et celle de sertisseur, pour fixer mécaniquement le ou les joyaux sur le bijou ou la bague. Parfois, le joaillier est aussi lapidaire, mais c'est souvent un métier en propre que de tailler les pierres.

L'histoire des bijoux sertis

La fixation ou l'inclusion de pierres fines et d'émails aux bijoux date de l'antiquité, les égyptiens furent les premiers et la cour du pharaon avide de bijoux fins nous a laissé un grand nombre de pièces ayant inspiré les bijoutiers du XIX° siècle. Cependant, on ne peut pas parler d'art joaillier, car les techniques sont toujours les mêmes et les pierres utilisées sont généralement des pierres fines, mais pas précieuses, misent en forme de cabochon (forme naturelle de la pierre ovalisée).
bijoux sertis d'egypte
 C'est avec le développement des cours européennes et les découvertes majeures de l'Amérique et le commerce avec l'Asie, que les pierres précieuses arrivent dans les ateliers des orfèvres. En France, le XVII° siècle voit la naissance de l'art joaillier, les orfèvres se voient confier des pierres précieuses taillées dont ils doivent sublimer l'éclat en les fixant sur des bijoux tout en laissant passer la lumière.
ils développent alors différentes techniques pour accrocher mécaniquement ces pierres sans risque de les perdre.

Les différentes techniques de sertissure

Les différentes techniques traditionnelles de sertissages des pierres sur les bijoux sont les suivantes:
  • Le serti griffe : la monture du bijou est fabriquée avec 2 à 8 griffes qui une fois repliées sur la pierre viennent l'emprisonner. Cette technique est généralement employée pour la fixation des pierres précieuses car elle permet de laisser passer la lumière sous tous les angles et de sublimer l'éclat de la pierre.
bague avec cristal serti de 6 griffes
  • Le serti grain : similaire au serti griffe, cette technique consiste à fixer la pierre en détachant des copeaux de la monture à l'aide d'un outil coupant de joaillier et de les rabattre sur les bords de la pierre. Cette technique est rendu possible car les métaux précieux utilisés en bijouterie sont ductiles (l'or, l'argent et le platine en sont pas des matériaux durs).
  • Le serti clos : une petite bande de métal précieux entoure la pierre sur tout son périmètre. Celle-ci est alors rentrée légèrement en force puis le pourtour est compressé sur la pierre, permettant de la fixer fermement en place. C'est la technique privilégié pour sertir les pierres fines telles que la turquoise, l'onyx et la malachite.
pendentif avec pierre d'onyx sertie clos
  • Le serti rail : là où les pierres sont glissées entre deux rails, refermés à leurs extrémités. 
bague avec perle sertie rail
  • Le serti clou : cette technique est employée pour fixer plusieurs pierres précieuses ou critaux sur la monture. Un clou vient comprimer les pierres qui l'entourent, les fixant ainsi mécaniquement en place. 
Il existe d'autres techniques de sertissage, souvent une combinaison de ces techniques traditionnelles. Certaines enseignes prestigieuses de bijouterie ont aussi développées leur propre technique de sertissage pour s'affranchir du métal autour de la pierre, pour lesquelles nous pouvons citer le serti invisible de Van Cleef & Arpels ou bien le serti à brides de Francis Chirol.

Fixations modernes des pierres par les créateurs

Si la sertissaure est la manière traditionnelle de fixer les pierres, elle offre aussi l'avantage de pouvoir réparer les bijoux. En effet, si le bijou est cassé suite à une chute ou bien la pierre fendu, il est possible de démonter la pierre de la monture et de procéder ou bien à son changement ou bien de réparer la monture pour sertir à nouveau la pierre sur celle-ci.
Cependant, en parallèle de la joaillerie traditionnelle, les créateurs se laissent aller à d'autres méthodes de fixation, en utilisant la résine par exemple. Cela leur permet d'insérer des pierres ajustées au plus juste au bijou et de les maintenir en place. L'avantage de cette méthode, est que la pierre peut alors être finie à même le bijou, contrairement au sertissage traditionnel où la pierre doit être finie de tailler avant d'être sertie. Cela permet au bijoutier de créer des bijou de style différent et avec d'autres matériaux telles que le bois précieux ou bien le bois fossilisé comme vous pouvez le voir sur les photos qui suivent.
bague et améthyste bague argent bois collé bague argent et onyx

En savoir plus

Pour en savoir plus sur le sujet, nous vous invitons à visiter les sites suivant: 
16 avril, 2013 par TRANCHANT NICOLAS
Ancien article / Nouvel article

Commentaires

Caroline

Caroline à posté:

Article super intéressant, très bonne idée que de sertir ses bijoux en bijouterie!

jesuisbelleetalors.com

Laisser un commentaire

Remarque: les commentaires sous sujets à validation avant d'être publiés.

Si vous appréciez notre travail et nos reportages, gardez
le contact avec nous via nos réseaux sociaux:

Restez informés de notre actualité: créations, nouveautés grâce à notre newsletter

Livre complet sur les bijoux en argent:

Découvrez le travail de l'argent, apprenez a différencier l'argent du toc

Faites de meilleurs achats en ligne ou en boutique !




 

couverture du guide des bijoux en argent

Livre complet sur l'or de vos bijoux:


Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur l'or de vos bijoux:
qualité de l'or, or 18 k ou 14k, les différents alliages et couleurs, l'entretient de l'or ...
Faites de meilleurs achats en ligne ou en boutique !



couverture du guide sur les bijoux en or
{{ settings.pop_on_text_blog3 }}
guide sur les bijoux en argent